vendredi, juin 21, 2024
spot_imgspot_img
AccueilA la uneKarim Wade écarté : "Il n’existe aucune voie de recours", d’après Me...

Karim Wade écarté : « Il n’existe aucune voie de recours », d’après Me Pape Sène

Karim Wade ne participera pas à l’élection présidentielle du 25 février prochain. Sa candidature a été rejetée par le Conseil constitutionnel, après avoir souligné le fait que le décret entérinant sa renonciation à la nationalité française était postérieur à sa déclaration sur l’honneur figurant dans son dossier de candidature.

Le fils de l’ancien président Abdoulaye Wade a toutefois promis de saisir les juridictions internationales. Un combat qui semble être perdu d’avance. 
Invité de l’émission « Grand Jury » de la RFM de ce dimanche, Maitre Pape Sène a fait savoir que « la décision du Conseil constitutionnel qui a été rendu et qui proclame la liste définitive des candidats n’est susceptible d’aucune voie de recours ». 
Il s’agit, d’après l’avocat, des « dispositions de l’article 92 alinéa 5 de la Constitution ». Et que l’étape de la liste provisoire est aujourd’hui « dépassée ». Autrement dit : la liste publiée est définitive.
Dans le même sillage, Me Sène a salué « la bonne santé de notre démocratie, l’évolution de notre démocratie qui fait qui a fait qu’aujourd’hui, le Sénégal se retrouve avec une vingtaine de candidats ». Une première dans « l’histoire institutionnelle du pays et politique du Sénégal ». 
Ce qui révèle, selon lui, « la maturité des acteurs politiques », mais aussi celle de la population sénégalaise. Maître Pape Sène estime « qu’aujourd’hui, le Sénégal a encore montré à la face du monde qu’il est une grande démocratie, que l’Etat de droit est une réalité ».    

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments