vendredi, juin 21, 2024
spot_imgspot_img
AccueilA la uneREFORME GARDE À VUE, LIMITATION POUVOIRS PROCUREUR… : BIENTÔT LES GRANDES RÉFORMES...

REFORME GARDE À VUE, LIMITATION POUVOIRS PROCUREUR… : BIENTÔT LES GRANDES RÉFORMES DE DIOMAYE DÉBATTUES

Le nouveau régime du président Bassirou Diakhar Faye envisage des réformes institutionnelles majeures, comme l’annonce le professeur Sidy Alpha Ndiaye, agrégé en Droit public à l’Ucad, invité dimanche d »Objection’ sur Sud Fm.

Ces réformes touchent plusieurs aspects du système juridique et politique, notamment la réforme du Code pénal pour limiter les pouvoirs du procureur, la création d’un juge des libertés et de la détention, la réforme de la garde à vue, la création d’une Cour constitutionnelle et le remplacement de l’actuelle Commission électorale nationale autonome (CENA) par une Commission électorale nationale indépendante (CENI).

L’ouverture du Conseil supérieur de la magistrature fait partie des mesures importantes pour assurer l’indépendance et la qualité du système judiciaire.

Ces réformes visent également  à renforcer l’indépendance et l’efficacité du système judiciaire, ainsi que la transparence et l’intégrité du processus électoral. La création d’une Cour constitutionnelle et le remplacement de la CENA par une CENI pourraient contribuer à garantir des élections libres et équitables, tandis que la réforme du Code pénal et de la garde à vue pourrait améliorer les droits des citoyens et la protection de leurs libertés individuelles.

Ces réformes, dit-on,  seront menées de manière transparente et inclusive, impliquant les différentes parties prenantes et en garantissant le respect des principes démocratiques et des droits de l’homme.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments