vendredi, juin 21, 2024
spot_imgspot_img
AccueilA la uneAffaire du général Kandé : nouvelles révélations de «Le Quotidien»

Affaire du général Kandé : nouvelles révélations de «Le Quotidien»

L’affectation du général Souleymane Kandé en Inde, en tant qu’attaché militaire de l’ambassade du Sénégal à New Delhi, continue de faire grand bruit. Après avoir révélé, ce mercredi 29 mai, que le ci-devant chef d’état-major de l’armée de terre compte saisir la Cour suprême pour contester le décret le nommant à ce poste qu’il jugerait indigne de son rang, Le Quotidien a apporté, ce jeudi 30, des indications sur les raisons qui auraient conduit à cette décision du Président Diomaye Faye.

Le journal, citant Afrique confidentielle, a rappelé que dans une note datée du 16 mai et intitulée «Évaluation des accords de coopération militaire avec la France, les États-Unis, le Canada et la Grande Bretagne», le Premier ministre, Ousmane Sonko, a demandé au ministre des Forces armées, à l’État-major général des armées et à la division Coopération de lui soumettre «avant la fin du mois de mai 2024» des propositions en vue d’une éventuelle révision des accords avec les pays cités.

«Le Quotidien a pu vérifier de manière indépendante la véracité de ces informations», prévient le titre du groupe Avenir communication avant d’annoncer que «le CEMGA a laissé à ses collaborateurs le soin [de] répondre [au chef du gouvernement]». Tout semble être parti de là, si l’on se fie aux révélations du journal, qui avance que «comme beaucoup d’autres officiers, Souleymane Kandé a refusé de se plier à cette demande [de Sonko]».

Et pour cause : la même source renseigne que le désormais ex-chef de l’armée de terre aurait invoqué le fait «qu’il ne relève pas des prérogatives du PM de remettre en cause des accords militaires votés par l’Assemblée nationale ou de donner des instructions à l’Armée, qui fait partie du domaine réservé du chef de l’État». Le général Kandé aurait fait connaître sa position par «une lettre motivée et argumentée».

«Ousmane Sonko n’aurait pas du tout apprécié cette réponse qu’il considère comme un camouflet personnel», glisse Le Quotidien, avant d’interroger : «Est-ce pour cela qu’il a demandé sa tête à Bassirou Diomaye Faye ?»

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments